Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les chenilles Cathares

Mardi 31 juillet, de Quillan à l'Escale
8° jrs, 27°, 30km, 7h45, beau temps, quelques nuages et un peu de vent.

Départ aux aurores, facile dans une chambre d'hôtel de se préparer. Encore une fois la dénivelé est des le départ. Jusqu'à Ginoles, le terrain est à découvert et je profite de la fraîcheur du matin.
Mais là, ça va vite se gâter, c'est des forêts de buis. La Pyrale est là, mise à part qu'elle mange tout, elle envahit tout. À partir du moment où les arbres font une voûte, même très haute, elle pend au bout d'un fil en plein milieu du chemin. Il n'y a pas une chenille de temps en temps, mais des centaines de milliers ( j'espère que la photo donnera bien, mettez vos lunettes ). Elles forment des rideaux de fil et je suis obligé d'avancer avec une branche de deux mètres tendue à bout de bras devant moi. Mais malgré cela, je suis couvert de fils et de chenilles. C'est plus que désagréable, et très pénible car il y en a vraiment partout. À partir de quand cela devient catastrophe naturelle pour les buis mais aussi pour les autres essences car elles sont partout...?
A Nébias, je prends pied sur un plateau à environ 600m et retrouve pleins de champs cultivés.
Nebias - Puivert, je shunte le bois, j'en peu plus je reste à découvert. Le Château de Puivert est magnifique, un donjon dressé sur la ligne de crête. C'est dans ce château que se réunissaient les plus grands troubadours au 12° siècle. Il y a même pas un cafe ici, juste une brasserie, un peu tôt.
Je poursuis un peu et café au lac à la sortie du village. Je m'avance un peu car l'étape de demain est un peu longue.
Je longe à gauche un aérodrome avec des départs de planeurs et à droite un champs de soleil, magnifique. Ça va pas durer.....
Put..., de chenilles, je rejoins l'Escale en traversant des multitudes de rideaux en soie. Cela me mets les nerfs en pelote. Ce soir douche au robinet du cimetière et dodo sous l'abris de l'église, ça va je suis protégé....

Écrire un commentaire

Optionnel